1) Permet d’avoir accès rapidement à un disque cloné, en cas de virus ou de bris !


2) Contrairement aux ‘switches’ conventionnels sur le marché, les disques sont verrouillés par le Multiboot1 et les données sont protégées aussitôt que l’on démarre l’ordinateur, donc plus de sécurité !


3) Multipliez par 4  le nombre de disque avec O.S. physique dans votre ordinateur.


4) Compatible avec les disques SSD et HDD.


5) Simplicité d’utilisation, un seul sélecteur avant de démarrer !


6) Aucune configuration nécessaire.


7) Aucune installation de logiciels nécessaires.


8) Essayez de nouveaux systèmes d’exploitation sans crainte et sans peur tout en conservant votre ancien système d’exploitation ! 


9) Optimisez votre temps et vos ressources vitesse et mémoire dans vos disques ! Plus besoins d’utiliser des applications complexes de gestion de disques virtuels pour pouvoir utiliser plusieurs O.S. et risquez de tout perdre d’un seul coup !


10) Les << GAMERS >> seront ravis du ‘MODE CASCADE’ ! Les ressources mémoire-vitesse sont importantes pour eux !  Jusqu’à 10 SSD avec 3 unités Multiboot1 en cascade dans le même ordinateur !


11) Économisez de l’énergie et évitez l’usure prématurée de vos SSD !


12) Permet de sauver de la productivité au travail, réduit le temps d’une panne ! Cela nous évite de démonter d’ouvrir le PC  ! Donc la productivité n’est pas compromise !

 

 

Image 5

POURQUOI CLONER UN DISQUE DANS LE MULTIBOOT1 ?

.

Durant toute la vie de votre ordinateur, vous stockez des données, mais vous ne faites pas que ça. Vous installez de nouveaux logiciels, vous paramétrez votre machine comme vous le souhaitez, et comme vous avez envie qu’elle soit. Et cloner un disque est une sauvegarde , une deuxième assurance en quelque sorte!

Clonage de disque : le choix du type de stockage.

.

Il existe deux types de disque de stockage, le disque-dur mécanique (HDD), et le disque a mémoire statique rapide SSD.

Le disque-dur mécanique est une unité de stockage constituée d’un plateau de verre recouvert d’une couche magnétique qui tourne à vitesse élevée et dont un bras vient se déplacer au dessus pour lire et écrire les données sur cette couche magnétique. le tout est piloté par un circuit imprimé qui fait la liaison entre votre ordinateur, et toutes les pièces mécaniques du disque.

Le disque SSD est quand à lui une unité de stockage électronique. Aucune pièce mécanique ne se trouve à l’intérieur. Dans le même principe de fonctionnement q’une clé USB, les données sont envoyées par l’ordinateur et stockées sur des puces électroniques via un contrôleur de données. Sachant qu’il n’y a pas de pièces mécaniques, l’accès aux données est immédiat et accélère donc considérablement les vitesses de lecture et d’écriture.

Le choix d’un disque-dur se fait pour la capacité de stockage, et le disque SSD, pour les vitesses de transfert. Actuellement, les disque SSD ont une capacité de stockage plus en plus grande, ce qui rend les disque-dur mécanique de moins en moins utilisés. Mais le prix d’un disque SSD de grande capacité est encore un peu élevé et le choix d’un disque-dur mécanique n’est pas à exclure.

LE MULTIPLICATEUR de SSD (O.S.) pour Ordinateur !

 Il permet l’utilisation jusqu’à quatre HDD ou SSD qui sont des disques physiques indépendant les uns des autres. Chacun ayant son propre système dexploitation.

Par exemple, grâce au produits Multiboot1, l’utilisateur peut installer Windows 10 dans un disque sans avoir à désinstaller Windows 7 d’un autre disque. D’autres systèmes d’exploitation, comme  Linux, ou même Android ,  peuvent aussi être installés dans d’autres disques SSD, dans le même ordinateur.